Utilisation de WAssociate


Introduction

Il peut être pratique d'avoir le contrôle des actions déclenchées par un double clic sur une icône, et c'est où WAssociate intervient. WAssociate est prévu pour éditer les extensions et les types de fichiers trouvés dans la base de registres de Windows. Au fond WAssociate est une image de ce qui est stocké dans la base de registres pour une extension et ses types de fichier ou ses classes associés. Une fois que vous aurez tout mis à jour, vous n'utiliserez plus WAssociate trés souvent. Mais quand votre machine sera plantée par une mauvaise installation, ce sera un outils trés pratique pour réparer les dégats.


Démarrer WAssociate

Vous pouvez faire un raccourci dans votre répertoire SENDTO et démarrer WAssociate depuis l'exploreur avec l'option 'Envoyer vers...'. Cela l'ouvrira avec l'extension utilisée. WAssociate aura déterminé les réglages associés pour cette extension, son type de fichier ou sa classe.

Chaque fois que WAssociate est démarré avec un nom de fichier passé en argument dans sa ligne de commande, il démarrera avec l'extension du fichier donné sélectionnée. Si vous lancez WAssociate sans lui donner de nom de fichier, WAssociate commencera avec le réglage du type de fichier Unknown, que Windows utilise pour prendre en charge les extensions qui lui sont inconnues.

Si vous finissez le second exemple, vous pourrez lancer WAssociate avec n'importe quel fichier sélectionné depuis le menu contextuel de Windows.

Vous devrez démarrer WAssociate si vous ne l'avez pas déjà fait, pour voir les sujets abordés dans ce document


Sauvegarde

Vous pouvez faire une sauvegarde de votre base de registres en cliquant sur le raccourci de REGEDIT et en choisissant l'option Exporter du menu Base de registres. Si vous sauvegardez périodiquement votre base de registre avec REGEDIT vous pourrez restaurer les clés individuelles détruites en ouvrant le fichier .REG sauvegardé avec le WordPad. Il faudra copier les clés détruites et les sauver sous un nouveau nom. De cette manière, peut-être qu'un jour, vous découvrirez ce que Microsoft associe par défaut à la commande open pour les fichiers avec une extension .REG, quand vous les fusionnez à votre base de registres ou comment faire regretter à quelqu'un un double clic. Mais quelques soient les dégats, si vous sauvez vos associations vous pourrez les restaurer avec REGEDIT.

Vous pouvez copier les clés depuis WAssociate dans le presse-papier, les coller dans un éditeur de texte et les sauver sous un fichier .REG. Le format REGEDIT4 de Microsoft est celui actuellement géré par WAssociate.

A propos de regrets: WAssociate n'est pas vraiment meilleur. Un clic bien placé sur un fichier de type exefile peut mettre votre shell en l'air. Néanmoins, si vous comprenez le truc, vous pourrez finir par avoir un shell qui ouvre vos liens préférés en quelques clics et WAssociate comme outil dans la gestion des extensions.


Créer une association

Aprés en avoir défini une nouvelle extension, ou en avoir accepté une existante, depuis la boîte de dialogue des extensions, vous pouvez accepter, sélectionner ou créer un nouveau type de fichier pour cette extension dans la boîte de dialogue avec les type de fichiers. Vous pouvez créer un nouveau type de fichier en entrant un nouveau nom dans cette boîte.

WAssociate utilise une convention pour nommer un type de fichier avec son extension associée. Quand vous activez la boîte des types de fichiers et que l'extension sélectionnée n'a pas encore de type de fichier associé et que le type en cours désigne Unknown, WAssociate proposera l'extension avec le suffixe 'file' comme nom de ce nouveau type de fichier.

Rappelez vous que plus d'une extension peut être associée avec un type de fichier. Pour trouver d'autres extensions associées, vous pouvez faire un clic droit sur les boîtes de l'extension ou du type de fichier et sélectionner l'option Voir les extensions dans le menu options.


Actions et commandes

Quand vous êtes d'accord avec l'association entre l'extension et le type de fichier vous pouvez éditer les actions et les commandes que le shell de Windows reconnaîtra pour le type de fichier sélectionné. Dans WAssociate les actions sont groupées dans un boîte de dialogue. Dans l'exploreur elles apparaîssent dans le menu contextuel quand vous cliquez avec le bouton droit sur un fichier.

Si vous voulez ajouter une nouvelle action, tapez son nom dans cette boîte de dialogue. Utilisez open comme nom d'action si vous voulez qu'elle soit exécutée à l'ouverture par un double clic sur le fichier. Quand vous cliquez sur le bouton parcourir, au millieu à droite de la fenêtre, vous pouvez choisir le programme à exécuter pour cette action.

L'exploreur utilise le nom de l'action, ou le nom précisé dans la boîte de contrôle appellé 'Description de l'action' s'il est défini, pour construire sa liste de menus auxilliaires. Cette description fournit souvent une description localisée de l'action. Mettre un ampersand (&) dans la description rendra le caractère suivant utilisable comme raccourci clavier pour cette action. Si vous ne voulez pas vous souvenir de quel programme est lancé avec une action, vous pouvez préciser une description comme Open dans le nom du programme de manière à voir quel programme sera lancé dans le menu contextuel.


Action open par défaut

WAssociate marquera l'action par défaut en ajoutant '(default)' dans la fenêtre des actions. Ce sera souvent l'action open. Si vous préférez une autre action vous pouvez faire un clic droit dans la fenêtre des actions et sélectionner 'Make default' depuis son menu contextuel. Pour plus de détails sur comment Windows trouve ces actions par défaut, vous pouvez lire la description générale de Action par défaut .


Lignes de commandes

Une  note sur la syntaxe de la ligne de commande et les noms de fichier longs. Quand vous choisissez le bouton parcourir et que vous sélectionnez un programme, WAssociate composera la ligne de commande pour vous en le nom complet du programme dans des guillemets avec "%1" ajouté à la fin. Les guillemets garantissent que les noms de fichier longs avec des espaces seront passés, "en un seul morceau", dans les guillemets, au programme voulu. Beaucoup de programmes 32 bit de Windows, spécialement ceux capable de prendre en charge plus d'un fichier, fonctionnent comme cela, et c'est la manière que je préfère. :)

Mais quelques programmes n'aiment pas cela. Actuellement, si vous faites une association avec l'exploreur, l'exploreur ajoutera %1 au lieu de "%1" à ses commandes. Si un programme démarre, mais n'arrive pas à ouvrir ses documents associés, vous devrez vous rappeller cette note. Souvant le fait d'enlever ces guillemets dans la ligne de commande avec le %1 arrangera tout.

La création de ligne de commandes peut améliorer la fonctionnalité de votre shell sous Windows. Par exemple, un commande comme Explorer.exe /e, /n, "%1" spécifiée comme l'action NewExplorer du type de fichier Folder rendra possible de lancer une nouvelle fenêtre de l'exploreur dans le répertoire choisi. L'action DosHere pour le type de fichier Directory, comme celui des PowerToys de Microsoft, a la ligne de commande suivante: command.com /k cd "%1" et ouvre un fenêtr e DOS avec le répertoire voulu comme répertoire en cours. Bien sur la plupart du temps une ligne de commande comme "nom du programme" "%1" suffira à vos besoins.


Confirmations

Plus tard vous pourrez cliquer dans le menu contextuel et invalider la case 'Confirm writes to the registry'. WAssociate arrêtera de vous demander la persmission d'écrire dans la base de registre à chaque fois. Quand vous l'annulez, beaucoup d'avertissements ne sont plus là. WAssociate vous demandera seulement de confirmer les actions principales, comme les effacements, alors qu'un simple changement d'état sera écrit directement dans la base de registre de la manière dont vous l'aurez choisi. Cela rend possible la réalisation d'associations en quelques clics sans trop de questions. Pour le moment vous devriez la laisser activée, jusqu'à ce que vous vous rendiez compte de ce que vous faites.

Si vous voulez éviter des écritures indésirables, et si vous voulez jeter un coup d'oeil sur divers types de fichiers et les classes disponibles, videz la boîte des extensions. Tant qu'il n'y a pas d'extension WAssociate ne fera aucune association avec un type changé ou une classe.


Plus?

Changer les icônes ou les descriptions est simple, mais de n'est pas tout. Pour les inconditionnels du bit WAssociate contient deux fenêtres d'arborescence avec des parties intéressantes de la base de registre de Windows. Une qui montre les extensions de fichiers et une qui montre les types de fichier associés.


Au delà de l'évidence

Un jour ou l'autre vous pourrez trouver le réglage de la clé DefaultIcon pour le type de fichier des .BMP, le plus souvent bmpfile, à %1. Si vous gardez cette option de miniature sympa des fichiers bmp dans Windows, vérifiez que toutes les extensions associées avec ce type de fichier (souvent bmpfile ou un programme de dessin) gèrent cet affichage. Sinon, envisagez de donner à l'extension .bmp son propre type de fichier privé. Si vous démarrez toujours de cette manière, il est interressant de noter les facilités de copie dans les fenêtres d'arborescence.


Avant de commencer

Avant de vous laisser vous diriger tout seul dans ce programme, vous pourrez vouloir vous habituer à utiliser WAssociate en essayant deux exemples simples illustrant l'utilisation la plus évidente de WAssociate.


Exemples Home